Welcome to the game!

 

Straight backdoor please!

 

Nb de membres: 3360

Dernier mb inscrit: guigulo

Visiteur(s) connecté(s):

Date [d-m-Y]:31-10-2014

Heure [H:i] : 12:39

Contacter l‘équipe.

  • Sharebar

Structurer une Partie de Poker

 
DEFINIR LA STRUCTURE D’UN TOURNOI LIVE
 

Ecrit le 08/02/07 par Vivalou
 

Que ce soit avec des amis ou avec des joueurs rencontrés sur le net, les parties privées se multiplient. De plus, de nombreux commerces, en ligne ou « en dur », proposent à la vente le matériel nécessaire. Il est désormais simple d’organiser un tournoi de poker privé.
 
Seulement, il existe différentes manières d’aborder l’organisation d’un tournoi privé. Nous allons vous proposer ici quelques idées à adapter en fonction de la circonstance afin que le jour où vous vous décidiez à organiser un tournoi de poker, ce dernier soit une réussite..
 
Il n’est pas évident de se lancer dans l’organisation d’un tournoi quand on n’a que peu joué en live. Même si vous êtes une bande d’amis qui se lance dans le jeu et souhaite découvrir l’adrénaline du tapis vert autour de la table du salon familiale ou de la kitchnette étudiante, certains paramètres sont à prendre en compte afin que le jeu puisse prendre toute sa dimension.
 
Nous ne traiterons pas ici des questions liées au matériel en lui même : jetons, cartes ou encore tapis. L’offre commerciale est importante, adaptée à toutes les bourses et varie pour ce qui est de la qualité en fonction de ce que vous êtes prêts à débourser. Nous allons surtout tenter de dégrossir le terrain de l’organisation structurelle d’un tournoi.
 
Sur ce point, il faut être attentif à trois paramètres :
 
- le public et les circonstances (l’humeur de votre tournoi)
- le variante et le type d’enchère
- le départ et la progression du tournoi
 
Tout d’abord, tenez compte de ce que nous appellerons l’humeur générale. Autrement dit, tenez compte de l’ambiance que vous souhaitez voir s’instaurer. Puis choisissez la variante et le type d’enchère. Souhaitez vous jouer au Texas Hold’em, à l’Omaha, au five draw, etc. Préférez-vous jouer en limite fixe, en pot limit ou encore en no limit.
 
Enfin, découlant de ces éléments, vous pourrez établir une structure. Tout d’abord, définissez si votre tournoi de poker live sera avec ou sans recave. Sans recave on parle de tournoi freezout, avec recave c’est un tournoi rebuy. Dans le premier cas, le joueur de poker est éliminé une fois son tapis perdu. Dans le second, il lui est permis de racheter des jetons pendant un laps temps donné.
 
Il reste maintenant à définir la progression du tournoi. C’est-à-dire choisir le montant de la cave de départ, les blinds de départ et leur fréquence d’augmentation.
 
Pour illustrer cela, nous vous donnerons trois exemples dont vous pouvez vous inspirer. Il s’agit de trois structures de tournoi de texas hold’em no limit (jeu le plus courant à l’heure actuelle). 
 
1er exemple
 
« Ce soir, je compte organiser un petit tournoi de poker pour bien terminer une soirée entre amis. »
Dans ce cas, c’est avant tout la convivialité que vous recherchez. La bonne humeur risque d’enflammer le jeu. Nous vous conseillons peut être une structure plutôt rapide. L’augmentation rapide des blinds obligera les joueurs à prendre assez vite des risques et le tournoi tiendra toutes ses promesses. Concrètement, prévoyez une cave de 250 jetons au départ, répartis de la sorte :
 
- 10 jetons blancs de 1
- 8 jetons rouges de 5
- 4 jetons verts de 25
- 2 jetons noirs de 50
 
Prévoyez une augmentation des blinds toutes les 20 minutes. Leur progression se fera de la manière suivante.
 
- 1/2 – 2/4 – 3/6 - pause & chip race des jetons blancs.
- 5/10 – 10/20 – 20/40pause & chip race des jetons rouges
- 25/50 – 50/100 – 75/150pause & chi race des verts
- 100/200 – 200/400 – 300/600pause
- 500/1000 – 700/1500 – etc.
 

2ème exemple
 
« Je souhaite organiser un tournoi dans un esprit de compétition. »
Pour cela, les conditions de jeu doivent permettre à chacun de jouer dans des conditions optimales. Pour cela, nous allons prévoir une augmentation des blinds toutes les 30 minutes. Le stack de départ sera de 300 jetons, répartis de la manière suivante :
 
- 10 jetons blancs de 1
- 8 jetons rouges de 5
- 6 jetons verts de 25
- 1 jetons noirs de 100
 
Voici la progression des blinds :
 
- 1/2 – 2/4 – 3/6 – 4/8pause & chip race des jetons blancs.
- 5/10 – 10/20 – 15/30 – 20/40 pause & chip race des jetons rouges
- 25/50 – 50/100 – 75/150pause & chi race des verts
- 100/200 – 200/400 – 300/600pause
- 400/800 – 500/1000 – 700/1500etc.
 
Vous voyez que selon « l’humeur » du tournoi, il suffit de jouer sur la fréquence d’augmentation des blinds et le montant de la cave de départ. En théorie, un stack de départ conséquent et une augmentation lente des blinds favorisent les meilleurs joueurs, souvent les plus patients. Le recours à la chance est moins fréquent et les concurrents ont le temps d’attendre de bonnes mains et de se relever d’un mauvais coup.
 

3ème exemple
 
« Je souhaite organiser un tournoi de poker qui éviterai les éliminations prématurées. »
Pour cela, nous vous suggèrons un tournoi avec recave. Ce type de structure est très intéressant. Pour certain, il permet de jouer en prenant beaucoup de risques, pour d’autres il permet de garder son siège dans le tournoi après un mauvais coup fatal. Son principal avantage est de laisser la possibilité à tous les tempéraments de jeu de s’exprimer, dumoins jusqu’à la fin de la période de recave.
 
Voici un exemple de structure pour un tournoi recave. Elle prévoit une cave de départ de 400 jetons répartis ainsi :
 
- 10 jetons blancs de 1
- 8 jetons rouges de 5
- 6 jetons verts de 25
- 2 jetons noirs de 100
 
La période de recave dure en principe jusqu’à la première pause. Pendant cette période, vous pouvez permettre à chacun de racheter un complément de 200 jetons. A partir de la reprise, les joueurs qui perdent leur tapis quittent le tournoi.
 
Nous vous proposons la progression suivante : une période de rebuy de 1h20, comprenant les 4 premiers tours de blinds. Soit un changement de niveau toutes les 20 minutes. Ensuite, les blinds augmenteront toutes les 30 minutes :
 
- Recave possible : 1/2 – 2/4 – 3/6 – 4/8pause & chip race des jetons blancs.
- Sans recave : 5/10 – 10/20 – 15/30 – 20/40 pause & chip race des jetons rouges
- 25/50 – 50/100 – 75/150 pause & chi race des verts
- 100/200 – 200/400 – 300/600pause
- 400/800 – 500/1000 – 700/1500etc.
 

Ces trois exemples sont là pour vous aider à vous lancer, libre à vous de les adapter à votre goût. Chaque paramètre est modulable, il s’agit juste de trouver l’équilibre entre eux.
 
Une bonne structure est un élément nécessaire à la réussite d’un tournoi. Elle minimise les frustrations des joueurs. Cependant, il faut être attentif au nombre de joueurs qui participe au tournoi. C’est de lui que dépend la durée de la compétition. Si vous débutez dans l’organisation de tournois de poker, nous vous conseillons de vous limiter à une table unique au début. L’habitude aidant, vous pourrez ouvrir vos tournois à plus de joueurs et ajouter des tables.
 
Lancez vous ! Recueillez les impressions des joueurs et ajustez votre structure. Nous vous assurons que vos soirées prendront alors une toute autre dimension.

Enlever de vos contacts?

Ceci effacera definitivement le contact de votre liste.